Wednesday, April 24, 2024
HomeConnaissance technique 5G“Objets connectés”, “Internet des objets” : de quoi on parle ?

“Objets connectés”, “Internet des objets” : de quoi on parle ?

Objets connectés, Internet des Objets ou « Internet des Objets »… On entend de plus en plus ces concepts, et l’arrivée de la 5G devrait les faire avancer. Mais que cachent ces termes ? Voici un petit glossaire à utiliser sans modération !

Objet de connexion : un objet de connexion est un objet capable d’envoyer et de recevoir des données via une connexion à un réseau de communication. Il existe des balances connectées, des réfrigérateurs connectés ou encore des radiateurs connectés. Ces objets peuvent être divisés en familles de capteurs (température, humidité ou présence), d’actionneurs (ouverture de volets, arrêt de radiateurs) ou de machines complexes (assistants vocaux ou voitures autonomes).

Internet des Objets ou « Internet des Objets » : L’Internet des Objets est un réseau de tous les objets équipés d’une technologie de communication sans fil, c’est-à-dire des objets connectés. L’acronyme « IoT » (Internet of Things) est souvent utilisé. Son fonctionnement peut se résumer ainsi : L’objet capte des données (l’état du volet roulant, la température des animaux de la ferme, le nombre de voitures en circulation), qui sont transmises sur un réseau sans fil (5G, Wifi, LoRa ou Sigfox) à une passerelle internet connectée à la zone de traitement.

Web 3.0 : C’est le Web du futur, successeur du Web 2.0, où les objets connectés façonneront de nouveaux services comme la gestion la plus précise de l’énergie, la gestion des déchets, etc.

LoRa, Sigfox : Réseaux de communication radio très bas débit (entre 0,3 et 50 kbits/s), mais très faible consommation et longues distances. Ces réseaux sont adaptés pour faire connecter des capteurs de température ou d’humidité dans les exploitations agricoles par exemple.

Réseaux de communication IoT : Il existe deux types de réseaux dans l’IoT, les réseaux très basse consommation qui se limitent à envoyer des messages légers (comme Sigfox ou LoRa), et les réseaux dérivés de la 4G et de la 5G qui peuvent envoyer des messages plus lourds et plus complexes. Ces réseaux sont utilisés pour connecter des “capteurs de terrain” à des passerelles Internet.

M2M : Acronyme de Machine To Machine (Machine To Machine). Un ensemble de protocoles techniques permettant aux objets connectés de fonctionner indépendamment de l’homme. Cela intègre donc le réseau utilisé par les objets connectés pour communiquer entre eux et avec les machines (serveurs) et également les applications développées pour les contrôler.

Smart Home ou Connected Home : Habitat où certains appareils (radiateurs, caméras de surveillance, lumières, portes de garage, etc.) peuvent être contrôlés à distance depuis l’extérieur de la maison.

Smart city ou smart city : Une aire urbaine est équipée de multiples capteurs ou objets connectés pour améliorer ses fonctions générales, comme ajuster le réseau électrique, optimiser le trafic, améliorer la sécurité… La 5G sera le réseau de communication de ces capteurs.

Big Data : Ce terme est utilisé pour désigner de grandes quantités de données informatiques. De plus en plus d’objets connectés (9 milliards en 2020) collectent et transmettent de plus en plus de big data. Ces données sont stockées et récupérées sur des serveurs distants, ce qui permet de développer des algorithmes d’intelligence artificielle dans de multiples domaines qui peuvent aider à la prise de décision.

No page to submit a review

0 Reviews

There are no reviews yet.

Most Popular