Monday, May 20, 2024
HomeConnaissance technique 5GA quoi sert le “network slicing” ?

A quoi sert le “network slicing” ?

Le network slicing consiste à découper virtuellement un réseau, afin de mieux répondre aux diverses exigences des clients. Clarifications.

Le network slicing consiste à séparer le réseau en plusieurs sous-réseaux, appelées “slices” en anglais. Chaque tranche fonctionne librement, bien qu’il s’inscrive dans un cadre réel similaire.

Des besoins distincts

Le network slicing permet de rationaliser l’administration des flux sur le réseau portable. Grâce à cette stratégie, les administrateurs peuvent ajuster le réseau et la nature de l’administration en fonction des besoins des clients.

Il existe trois types d’utilisation de la 5G. Il y a l’utilisation habituelle d’un téléphone portable, par exemple pour prendre une décision ou regarder un contenu, l’utilisation d’éléments associés ou de capteurs, comme il serait considéré comme normal de les remplir avant longtemps, et enfin, les applications supposées de base, qui nécessitent que le réseau soit incroyablement réactive. Ce dernier cas concerne, par exemple, le domaine du bien-être associé, les véhicules autonomes ou la technologie mécanique moderne.

Plus tard, les administrateurs voudront en fait offrir différents degrés d’exécution polyvalente du réseau pour ces trois objectifs, en fonction des besoins de leurs clients.

Le network slicing au service d’une qualité de réseau plus constante

Le network slicing empêche l’utilisation massive d’informations de nuire à la nature générale de l’administration. Par exemple, dans le cas où une clinique a besoin d’utiliser un gadget clinique associé qui comprend un flux important, l’association d’un singulier regardant une vidéo YouTube sur son téléphone portable ne sera pas rappelée, ainsi que l’inverse.
En 2018, Orange avait mené un test avec son complice Ericsson. Un réseau exploratoire avait été convoyée sur une piste d’essai de véhicules, dans l’est de la France, pour tester de véritables cas d’usage. Des coupes étaient distribuées au véhicule astucieux, d’autres à la diversion, par exemple les transferts de vidéo et de son utilisés par les voyageurs. Au cours de ce test, le réseau portable a été arrangée pour offrir deux administrations particulières : une faible dormance pour l’administration du véhicule perspicace et des taux d’information élevés pour les administrations consacrées aux voyageurs (les taux d’information de téléchargement devaient rendre l’utilisation de la vidéo et du son plus liquide).
L’opportunité de modifier le réseau, en raison de la réduction du réseau, a permis d’approuver la manière dont les deux administrations en question pouvaient être transportées en même temps, sans que l’une d’entre elles n’accapare les actifs de l’autre.

Cela était à ce moment-là concevable avec la 4G selon un point de vue spécialisé, mais la 5G apportera une véritable valeur ajoutée. “La 5G est une innovation en vue d’une ingénierie de réseau virtualisée, contrairement aux années passées. Cette conception permet d’aménager des coupures de réseaux et des capacités de pilotage et d’estimation des partenaires pour le contrôle de l’information”, explique Bernadette Villeforceix.

Bien que la 5G soit en cours d’envoi en France, la virtualisation des réseaux n’est pas encore une réalité.
Cette adaptabilité nous permet d’envisager de nombreuses applications potentielles !

No page to submit a review

0 Reviews

There are no reviews yet.

Most Popular